Journal Officiel de la Société de Radiologie d’ Afrique Noire Francophone / Official Journal of the Radiological Society of Francophone Africa

Profil des malformations et anomalies fœtales à l’échographie anténatale à l’Hôpital Régional de Ngaoundéré - Cameroun

Mathurin NEOSSI GUENA, Iza GOY GOY, Florent ALAPHA ZILBINKAI, Iréne NGANYOU PIAPLE, Boniface MOIFO

Résumé


Objectifs : Evaluer l’apport de l’échographie obstétricale dans le dépistage anténatal des malformations fœtales, il s’agit plus spécifiquement de déterminer la prévalence des malformations anténatales à l’échographie, d’identifier les différents types de malformations dépistées, de rechercher les facteurs de risque associés aux malformations observées, d’établir le pronostic vital sur la base de l’échographie anténatale et de confronter les résultats de l’échographie au diagnostic post natal.                                                                                                                                                                 

Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale descriptive, effectuée de novembre 2017 à janvier 2019 soit 15 mois à l’Hôpital Régional de Ngaoundéré. Elle concernait toutes les femmes ayant présentées une malformation fœtale au cours de l’échographie obstétricale réalisée à l’aide d’un échographe de marque GE LOGIQ 7 par voie trans-abdominale ou trans-vaginale, par un médecin radiologue d’au moins dix ans d’expérience. Un interrogatoire et un examen clinique étaient également réalisés chez toutes les femmes retenues. Les variables étudiées étaient : l’âge de la mère, l’âge de la grossesse, les résultats de l’échographie obstétricale et les caractéristiques des malformations dépistées. L’analyse statistique a été faite grâce aux logiciels Sphinx V.5.1.0.7 et Excel 2010.                                                                                                                               

Résultats : Les malformations fœtales représentaient 0,62% de toutes les échographies et 1,21% des échographies obstétricales. L’âge moyen des mères était de 26 ans avec des extrêmes de 16 à 45 ans. Les primipares étaient les plus représentées soit 43%, suivies des multipares avec 40% et des pauci pares avec 17%. 70,7% des malformations ont été dépisté au deuxième trimestre, les malformations du système nerveux central occupaient le premier rang (46,34%), suivi des malformations de l’appareil urinaire (19,51%), de la paroi abdominale (14,63%), du squelette (9,76%) et du système digestif (4,88%), l’on a observé une malformation du tissu mou du cou (2,44%) et pulmonaire (2,44%). 94,7% des malformations étaient associées à des affections du liquide amniotique et 5,3% à une tachycardie fœtale, 14,63% de grossesses portaient des malformations considérées comme incompatibles avec la vie et 24,39% des fœtus malformés étaient décédés in utéro. L’antécédent de malformation dans la fratrie était de 5,7% et la notion de consanguinité était de 28,6%. Le taux de concordance entre le diagnostic anténatal et postnatal était de 95,65%.                                                                                                                       

Conclusion : L’échographie obstétricale occupe une place de choix dans le dépistage anténatal des malformations fœtales car le taux de concordance entre le diagnostic anténatal et le diagnostic post natal y est élevé. La prévalence des malformations fœtales à l’échographie obstétricale est de 1,21% dans notre série.

Mots-clés


Dépistage anténatal ; malformations fœtales ; échographie obstétricale ; Hôpital Régional de Ngaoundéré.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.