Main Article Content

Abstract

Objective: To describe Doppler ultrasound abnormalities of the Achilles tendon for posterior ankle pain.


Materials and methods: Cross-sectional study carried out at the Campus Teaching Hospital of Lome, ranging from June to December 2014 (period of 6 months), including 57 Achilles tendons in 37 adult patients presenting for an ultrasound Doppler examination with posterior ankle pain.


Results: There was a female predominance (sex ratio: 2.36). The mean age was 47.61 years ± 9.86 (25 - 64 years). Prescribers were dominated by interns (27.03%), neurologists (21.62%) and general practitioners (18.92%). The Achilles tendon pathologies were enthesopathies (45.61%; mechanical in 40.35% and inflammatory in 5.26%), tendon ruptures (21.05%) and tendinosis (17.54%; corporeal in 12, 28% and distal to the Haglund conflict in 5.26%). The other lesions (isolated and / or associated) were dominated by enthesophytes (59.65%), bursitis (24.56%), peritendinopathy (10.53%) and cortical bone irregularity (8, 77%). Edema and hypervascularization of Kager's fat were observed in 7.02% each.


Conclusion: The pathologies of the Achilles tendon were varied and frequent, especially in women in their forties. The main lesions observed were enthesophytes, bursitis and ruptured tendons. The Doppler ultrasound allowed a precise lesion assessment and a distinction between mechanical and inflammatory damage.



RÉSUMÉ 




Objectif : Décrire les anomalies à l’écho-doppler du tendon d’Achille pour douleurs postérieures de la cheville.


Matériel et méthodes : Etude transversale réalisée au CHU Campus de Lomé, allant de mai à octobre 2018 (période de 6 mois), incluant 57 tendons d’Achille chez 37 patients adultes se présentant pour un examen écho-Doppler avec une douleur postérieure de la cheville.


Résultats : Il y avait une prédominance féminine (sex-ratio: 2,36). L’âge moyen était de 47,61 ans ± 9,86 (25 - 64 ans). Les prescripteurs étaient dominés par les internes (27,03%), les neurologues (21,62%) et les médecins généralistes (18,92%). Les pathologies tendineuses achilléennes étaient les enthésopathies (45,61% ; mécanique dans 40,35% et inflammatoire dans 5,26%), les ruptures tendineuses (21,05%) et les tendinoses (17,54% ;  corporéale dans 12,28% et distale du conflit de Haglund dans 5,26%). Les autres lésions (isolées et/ou associées) étaient dominées par les enthésophytes (59,65%), la bursite (24,56%), la péri tendinopathie (10,53%) et une irrégularité de la corticale osseuse (8,77%). Un œdème et une hyper vascularisation de la graisse de Kager étaient observés dans 7,02% chacun.


Conclusion : Les pathologies du tendon d’Achille étaient variées et fréquentes surtout chez la femme de la quarantaine. Les principales lésions observées étaient les enthésophytes, les bursites et les ruptures tendineuses. L’écho-Doppler a permis  un bilan lésionnel précis et une distinction des atteintes mécaniques et inflammatoires.



Article Details

How to Cite
admin, admin, ADIGO Amégninou Mawuko Yao, ADAMBOUNOU Kokou, DJAGNIKPO Oni, AGODA-KOUSSEMA Lama Kegdigoma, & ADJÉNOU Komlanvi Victor. (2020). Profil de la pathologie non traumatique du tendon d’Achille à l’écho-doppler. Journal Africain d’Imagerie Médicale : Journal En Ligne Et En Version Papier - Printed and Online Open Journal, 12(2). Retrieved from http://jaim-online.net/index.php/jaim/article/view/94