Journal Officiel de la Société de Radiologie d’ Afrique Noire Francophone / Official Journal of the Radiological Society of Francophone Africa

Diagnostic IRM et artériographique des fistules artério-veineuses durales médullaires

Fallou Galass NIANG, Abdoulaye Dione DIOP, Chérif Mouhamadou AIDARA, Hamidou DEME, Léra Géraud AKPO, Nfally BADJI, Abdoulaye Ndoye DIOP, Sokhna Ba DIOP, Elhadji NIANG

Résumé


Objectifs : décrire la sémiologie IRM et à l’artériographie des fistules durales médullaires.

Matériels et méthodes : nous rapportons deux cas de fistule durale médullaire chez des patients de 62 ans et 30 ans adressés tous les deux pour une paraplégie d’installation progressive associée à un syndrome de la queue de cheval chez l’un. Une IRM médullaire était réalisée chez nos deux patients en coupes sagittales T1 sans puis avec injection de gadolinium, T2 et STIR complétée par des coupes axiales T2 sur les zones d’intérêt. L’artériographie était pratiquée sur une table de marque Phillips MD4 à l’aide de sondes Mikaelson et AL2 de 4F après Seldinger fémoral.

Résultats: l’IRM retrouvait chez nos deux patients un œdème médullaire de topographie dorso-lombaire en hyposignal T1, hypersignal T2 et Stir non rehaussé après injection. On notait en outre des anomalies vasculaires périmédullaires serpigineuses. L’artériographie nous a permis de confirmer le diagnostic de fistule durale, d’identifier les artères nourricières et le type de drainage veineux.

Conclusion: les fistules durales médullaires sont rares mais non exceptionnelles. L’IRM et l’artériographie jouent un rôle important dans leur diagnostic qui doit être précoce pour une prise en charge adéquate.

Mots-clés


Fistules durales médullaires IRM, artériographie

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.