Journal Officiel de la Société de Radiologie d’ Afrique Noire Francophone / Official Journal of the Radiological Society of Francophone Africa

Profil hémodynamique des artères cérébrales au Doppler transcrânien des enfants drépanocytaires comparé aux enfants non drépanocytaires.

Lantam SONHAYE, Pihou GBANDE, Massaga DAGBE, Etsri WALLACE, Abarchi Habibou BOUBE, Abdoulatif AMADOU, Masamaesso TCHAOU, Bidamin N’TIMON, Kokou ADAMBOUNOU, Komlanvi ADJENOU

Résumé


Objectif : Le but de ce travail est d’évaluer la place de l’échographie-Doppler transcrânien dans l’étude hémodynamique des artères cérébrales dans la vasculopathie sténosante chez l’enfant drépanocytaire SS au Togo. 

Matériels et méthodes : Il s’est agi d’une étude transversale analytique portant sur la mesure des paramètres vélocimétriques des artères cérébrales chez les patients drépanocytaires et chez des volontaires non drépanocytaires avec une corrélation avec le taux d’hémoglobine.

Résultats : Nous avons recruté au total 100 sujets dont cinquante drépanocytaires et cinquante non drépanocytaires. L’âge moyen des enfants étudiés était de 8,98 ans avec des extrêmes de 2 et   15 ans.  Chez l’enfant drépanocytaire, les vitesses systoliques moyennes intracrâniennes sont nettement supérieures à celles des enfants non drépanocytaires avec une différence statistiquement significative (p-value=4,75.10-7). La vitesse moyenne systolique des artères cérébrales moyennes était anormalement accélérée chez deux enfants (4%) puis limite chez 4 enfants (8%) dans le groupe des enfants drépanocytaires. Les indices de pulsatilité enregistrés objectivent une diminution des valeurs chez les enfants drépanocytaires avec une différence statistiquement significative (p-value =0,02). Nous avons noté une différence entre les vitesses systoliques moyennes des artères cérébrales opposées ; cette différence n’était pas statistiquement significative (p=0,29 et 0,38). Plus le taux d’hémoglobine baisse, plus la vitesse systolique moyenne de l’artère cérébrale moyenne augmente avec une différence statistiquement significative.

Conclusion : Il existe une variation statistiquement significative des vitesses systoliques moyennes et des indices de pulsatilité chez le patient drépanocytaire par rapport au sujet sain d’où l’intérêt de la pratique systématique du Doppler transcrânien chez les enfants drépanocytaires.

Mots-clés


Doppler transcrânien, drépanocytose, accident vasculaire cérébral, Lomé.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.