Journal Officiel de la Société de Radiologie d’ Afrique Noire Francophone / Official Journal of the Radiological Society of Francophone Africa

Apport de l’échographie dans la détermination de la densité de l’Antigène Spécifique Prostatique (dPSA) dans le diagnostic du cancer de la prostate à Yaoundé-Cameroun

Emilienne GUEGANG GOUJOU, Odile Fernande ZEH, Achille MBASSI, Arland LOUNANGOU-KIYINDOU, Romuald NGOUMENE, Claude sandra Raïssa ABOMO NGODO, Yves MOUMBE FEUSSI, FOTSIN Joseph GONSU

Résumé


Objectifs : Montrer que la D.P.S.A peut  améliorer  le diagnostic précoce du cancer de la prostate. Spécifiquement il s’agit : regrouper  les  taux de PSA, les volumes de la prostate et de la DPSA ; évaluer les paramètres de P.S.A, de la DPSA, du volume de la prostate et comparer avec les résultats histologiques.

Méthodologie : C’est une étude transversale  descriptive sur une période de 15 mois à l’hôpital central, général, gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé, constitué de 113 patients ayant réalisé une échographie endorectale et un dosage du taux de PSA.

Résultats : La moyenne d’âge   a été de   63,73ans. 105(93%) patients ont eu une prostate augmentée de volume, 3 (2,65%) ont eu un taux de P.S.A inférieur à 4 ng/ml et 105(93%) ont eu une densité de P.S.A élevée. La sensibilité, la spécificité, la  valeur prédictive positive (V.P.P) et la valeur prédictive négative (V.P.N) du P.S.A ont été  respectivement de 98%, 22%,51% et 97%. Les mêmes paramètres pour la densité du P.S.A ont été de 92%, 77%, 70% et 94%.Le volume de la prostate a eu une sensibilité de 92%, une spécificité de  18%, une V.P.P de 40% et une V.P.N de 81%.

Conclusion : Le risque de cancer de la prostate et son stade évolutif augmente avec  la densité de PSA.


Mots-clés


PSA, Prostate ultrasound volume, PSA density, Cancer

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.